Astuces pour votre piscine

Voici 10 conseils et astuces pour encore mieux connaître votre piscine. Des astuces piscine traitant de la couleur de l’eau jusqu’aux conseils pour économiser de l’énergie et de l’argent, nous vous donnons toutes les clés pour que votre piscine n’ait plus de secrets pour vous.

Il se peut que l’eau de votre piscine ne soit pas transparente et qu’elle affiche une couleur particulière. Cette astuce piscine vous permettra de dresser un diagnostic en fonction du niveau d’opacité de l'eau et de sa couleur spécifique.
L’eau est verte : cela signifie que votre bassin est en présence d’algues. Un traitement choc au chlore et au produit correcteur de pH s’impose !
L’eau est trouble et blanchâtre : le pH est supérieur à 8. Utilisez un produit correcteur pH-, du floculant et de l’anti-calcaire.
L’eau est marron : du fer est présent en quantité trop importante dans votre piscine. Contrôlez le pH et ajustez-le, puis appliquez du produit anti-métal.
L’eau est bleue-verte : cette fois-ci cela veut dire que du cuivre est présent en raison d’un pH trop bas. Dans ce cas, appliquez du produit correcteur pH+.
Cette astuce piscine vous permettra de connaître ce qui ne va pas si vous avez un problème d'irritation suite à une baignade ! Parfois, après une session dans sa piscine, on s’aperçoit que nos yeux sont irrités et que notre peau a été affectée par la baignade. Cela peut simplement signifier que l’on a peut-être passé trop de temps dans la piscine, mais cela peut également être révélateur d’un problème.
Irritation des yeux ou de la peau : si vous sentez également une forte odeur de chlore, c’est que l’on est en forte présence de chloramines et que le niveau de chlore libre est par contre trop bas. Réglez le niveau de pH entre 7,2 et 7,8, faites un traitement choc puis mettez en marche votre filtration pendant un jour.
Irritation des yeux, blanchiment des textiles et des cheveux, mais pas de mauvaise odeur : c’est le niveau de chlore libre qui est ici en question. Il suffit alors de diminuer le niveau en chlore.
Le chlore est couramment utilisé pour contrer la présence de bactéries et empêcher la prolifération d’algues. Cependant, il présente certains inconvénients. En effet, comme on l’a vu au-dessus, le chlore peut irriter les yeux et la peau, ce qui peut être particulièrement désagréable pour certaines personnes. Le chlore a aussi des effets discutables sur l'environnement. C’est pourquoi on recommande l’utilisation de l'oxygène actif. Il est écologique, ne génère pas de résidu, il est plus doux pour la peau et également inodore, ce qui ajoute un confort de plus. Il n’a, par ailleurs, pas besoin de produit stabilisateur polluant pour pouvoir être efficace. En revanche, le principal inconvénient de l'oxygène actif est qu'il disparait rapidement et que son prix est plus élevé que le chlore. Il est donc surtout conseillé pour de traitements chocs ponctuels.
En général, on parle surtout du niveau de pH et de chlore, mais d’autres paramètres entrent également en jeu dans la gestion de votre piscine. L’alcalinité correspond à la concentration de l’eau en ions carbonates et bicarbonates. L’alcalinité de l’eau joue sur l’équilibre de l’eau car elle influe sur le niveau de pH. Si l’alcalinité de l’eau est trop faible, alors le pH sera instable. Il est donc important de la contrôler. Le calcaire, quant à lui, peut être connu grâce aux bandelettes colorimétriques. Un niveau de calcaire trop important peut endommager le système de filtration, en particulier le filtre et la tuyauterie. Un traitement anti-calcaire viendra à bout de ce problème.
Contrôler le niveau de l’eau est important car cela permet au système de filtration de fonctionner optimalement. La ligne d’eau doit se situer entre les 2/3 et les 3/4 de l’ouverture des skimmers. Si votre eau est à un niveau trop élevé (elle est trop haute), alors les impuretés et débris ne pourront pas être absorbés correctement par le système de filtration. Utilisez la pompe en mode évacuation pour faire baisser le niveau d’eau. En revanche, si le niveau de l’eau est trop bas, alors la pompe ne pourra plus fonctionner, cela pouvant même l’endommager. Cela peut être dû à un problème d’évaporation ou à une fuite.
La jauge de pression, également appelée manomètre, indique le niveau de pression hydraulique. Elle est située généralement sur le filtre. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’elle se trouve sur la vanne multi-voies. Son rôle est d’indiquer si la pression hydraulique exercée sur le filtre est trop ou trop peu importante. Si vous constatez une pression trop élevée, c’est que votre filtre est encrassé et ne fonctionne plus correctement. Il s’agira alors de procéder à son entretien en faisant un contre-lavage.
La température idéale pour votre piscine est de 27°C. Plutôt que de s’en remettre à Dame Nature afin de réguler la température de votre piscine, vous pouvez également prendre les devants en faisant l’acquisition d’un chauffage de piscine. Pour cela, vous pouvez utiliser un réchauffeur électrique, un poêle à bois ou une pompe à chaleur. Vous pouvez également choisir un chauffage solaire afin de faire des économies d’énergie si vous habitez dans une région ensoleillée.
Le skimmer et la pompe dotée d’un pré-filtre sont équipés d’un panier où s’accumulent les impuretés. Afin d’éviter l’engorgement du système de filtration, il faut régulièrement vérifier si les paniers sont remplis ou non. S’ils le sont, il vous suffit de les vider puis de les nettoyer afin que l’eau ne soit pas en contact avec des bactéries. En règle générale, vous n’aurez besoin de faire cela qu’une fois par semaine.
Si vous avez des enfants en bas âge ou des animaux, il est important de ne pas lésiner sur la sécurité de votre piscine. L’installation d’une clôture de sécurité sera alors essentielle. Choisissez-en une qui s’allie bien avec votre piscine et votre jardin afin de ne pas gâcher un beau paysage ! Alternativement, vous pouvez installer un filet de sécurité, ce qui sera une solution plus esthétique.
Une piscine coûte de l’argent sur le long terme en raison de son entretien et du coût de l’énergie. Pas de panique, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions qui vous permettront d’économiser de l’argent. Déjà évoquée plus tôt, l’installation d’un chauffage solaire vous fera économiser beaucoup d’argent comparé aux autres solutions de chauffage. Pensez de plus à faire un entretien régulier de votre piscine, car des appareils électriques bien entretenus n’auront pas besoin de tourner à plein régime pour pouvoir fonctionner correctement.