Entretien

    Conseils pour piscine

    Restez informés des dernières astuces pour votre piscine en vous inscrivant à notre newsletter

    Le chlore pour la piscine

    Le chlore est sans doute le produit le plus important pour le traitement de l’eau de sa piscine. Il est donc essentiel de connaître son fonctionnement. Vous apprendrez ici ce qu’est le chlore, comment le mesurer, pourquoi le chlore aide à garder votre piscine saine et comment traiter correctement l’eau à l’aide du chlore.

    chlore-piscine

    À quoi sert le chlore ?

    Le chlore piscine est utilisé principalement afin de tuer les bactéries présentes dans le bassin. Il permet également d’empêcher les algues de s’y développer. C’est un produit oxydant qui va détruire les germes à leur rencontre. Cela va réduire ou éliminer le risque pour les baigneurs de contracter des maladies due à l’ingestion de bactéries ou d’avoir des problèmes sur la peau à cause de champignons.
    Le chlore est donc important pour ce que l’on appelle l’équilibre de l’eau, qui consiste en trois choses :

    • Conserver un pH entre 7,2 et 7,6,
    • Eviter d’avoir une eau trop calcaire,
    • Et enfin pouvoir gérer l’alcalinité de l’eau

    Quels sont les problèmes liés au chlore ?

    Comme pour tout produit de traitement de l’eau, il faut savoir comment bien doser la quantité de chlore dans sa piscine. On considère qu’il faut entre 1 et 2 mg de chlore par litre d’eau. On a vu les problèmes qui peuvent être rencontrés en cas d’absence ou de quantité trop faible de chlore. Mais il peut également y avoir des soucis liés à une présence trop importante de chlore dans l’eau. Ces soucis peuvent être de deux sortes : sanitaires et matériels. En effet, lorsqu’une trop grande quantité de chlore a été dispensée dans l’eau, cela peut provoquer une irritation des yeux ou de la peau. Certaines personnes sont également allergiques au chlore. Dans ce cas, on utilisera plutôt du brome comme produit désinfectant. Du côté des problèmes matériels, le chlore peut également abîmer la structure du bassin ou la tuyauterie à cause d’un déséquilibre de l’eau. Il faut par ailleurs savoir que le chlore est en soi inodore. C’est le contact du chlore avec certains déchets qui peut provoquer certaines mauvaises odeurs, des chloramines étant alors produites en trop grand nombre.

    Comment mesurer le chlore ?

    Le chlore est une solution économique pour l’entretien de sa piscine, et il existe différentes solutions afin de traiter son eau au chlore. Il faut en premier lieu pouvoir mesurer le taux de chlore. On utilise pour cela des bandelettes qui au contact de l’eau vont indiquer le taux après une réaction chimique.

    Cette façon de faire est la simple mais elle n’est malheureusement pas assez précise. Il est également possible d’utiliser des testeurs colorimétriques. Il suffit de prélever de l’eau de sa piscine puis d’y verser un réactif chimique. En fonction de la couleur obtenue, vous saurez si le taux en chlore est correct ou non. Une troisième manière de mesurer le chlore est via des testeurs électroniques. Ces petits appareils sont constitués d’une sonde qu’il faudra plonger dans l’eau, et d’un écran qui vous indiquera rapidement le taux de chlore dans l’eau. Malheureusement, tout ceci est soit trop imprécis, soit contraignant, soit relativement cher à l’utilisation. Une nouvelle tendance pour mesurer la taux de chlore sont les assistants pour piscine, une sonde reliée à votre smartphone vous permet d’avoir une mesure précise du taux de chlore dans l’eau. Les assistants ne nécessitent aucune modification de votre installation et permettent de suivre sur smart phone si le niveau de chlore est bon ou pas. Pour corriger d’éventuels problèmes, certains assistants vont même jusqu’à conseiller quel produit est à ajouter dans l’eau et en quelle quantité.

    Comment traiter son eau en chlore ?

    Après avoir effectué vos mesures, vous saurez s’il faut traiter davantage votre eau au chlore. Il y a deux types de chlore présents dans le commerce : du chlore non stabilisé et du chlore stabilisé. En règle générale, on préfère utiliser du chlore stabilisé car il a moins d’incidence sur le pH de l’eau. Il se dissout également mieux et est inodore. Pour un traitement au chlore non stabilisé, il faut un taux de chlore actif compris entre 0,4 et 1,4 mg par litre, un taux de chlore combiné de maximum 0,6 mg par litre, et un pH entre 7,2 et 7,4. Pour un traitement au chlore stabilisé, le chlore actif doit être d’au moins 2 mg / l, le chlore combiné de 0,6 mg / l tout au plus, un pH entre 7,2 et 7,4, et un taux de stabilisant entre 20 et 30 mg / l.

    Différentes façons permettent d’ajouter du chlore dans votre bassin. Le chlore en galets est la façon la plus courante. Pour ce faire, on dépose un galet dans les skimmers puis on attend que le chlore se dissolve. Le chlore en poudre doit quant à lui être versé dans la piscine directement et est utilisé généralement dans les traitements de choc. Il est particulièrement utile avant et après l’hivernage, ou lorsque l’eau de votre piscine a été dégradée de façon significative. Le chlore liquide peut également être utilisé mais seulement pour les grands bassins. Contrôlez régulièrement le taux en chlore afin de savoir si vous avez mis une dose suffisante ou au contraire trop importante.

    Comment réguler automatiquement le chlore ?

    Si vous ne voulez pas traiter votre piscine manuellement, que ce soit par manque de temps ou simplement par souci de confort, alors il est possible d’installer un régulateur automatique de chlore. Il est également connu dans le commerce sous l’appellation de pompe doseuse.

    pompe-doseuse

    Placé dans le local technique après le filtre, le régulateur de chlore est constitué de plusieurs éléments. Une sonde va mesurer en temps réel le taux de chlore de l’eau, qui va ensuite indiquer à l’appareil s’il faut injecter ou non du chlore. Si c’est le cas, du chlore liquide présent dans le coffret sera libéré dans le bassin via les buses de refoulement. Le régulateur dispose également d’un écran qui affichera plusieurs données, notamment la valeur du taux mesuré ou si l’appareil détecte des problèmes par rapport aux réglages que vous aurez paramétrés au préalable. Parce que la pompe doseuse est reliée au système de filtration de la piscine, elle ne pourra fonctionner que si la filtration est en marche. Sachez par ailleurs que vous pouvez installer un régulateur de chlore même si votre piscine est déjà construite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *